Comment choisir le bon parfum ?

Trouver son propre parfum est un moment spécial ; c’est un choix personnel qui vous convient à bien des égards ! Mais avant d’en arriver là, il y a plusieurs facteurs à explorer. Aujourd’hui, fer-a-lisser.net vous propose son guide : Comment choisir le bon parfum ? Alors, que vous en ayez assez de votre parfum habituel ou que vous commenciez votre voyage dans le monde des parfums, nous sommes là pour vous aider.

1. N’essayez que trois parfums à la fois.

Au début, surtout si vous n’avez pas vraiment d’idée de ce que vous aimez, sentez tout. Mais limitez vos explorations à trois parfums par visite. Votre bulbe olfactif est plus sollicité qu’à l’accoutumée. Donnez à chaque parfum sa propre dose.

2. Commencez par des parfums plus légers.

Il vaut mieux commencer par des parfums plus aqueux ou musqués ; 50 % de la population ne peut même pas sentir le musc. Les parfums musqués sont des parfums de linge propre, les parfums aqueux sont plus frais (pensez au parfum aicha by igor). Passez du musc aux agrumes, aux fleurs fruitées et aux bois plus lourds. Vous en trouverez de nombreux sur cette parfumerie en ligne !

3. Il est bon de revenir à un ancien parfum.

Contrairement à ce qui se passe avec un mauvais petit ami, si vous revenez sans cesse à un échantillon et que vous l’aimez, c’est que quelque chose dans ce parfum vous attire. Demandez un échantillon de ce parfum et vaporisez-le sur vous, car la chimie du corps peut affecter l’odeur d’un parfum. Lorsque j’essaie un parfum, je le mets sur le dessus de mes mains, de mes poignets ou dans le creux de mon coude. Ce sont des zones qui ne sont pas constamment lavées. Je vérifierai toutes les 20 minutes ou toutes les heures pour voir si j’aime le parfum.

Voir aussi :  Les avantages des services d'un institut de beauté

4. Ne vous culpabilisez pas si vous n’aimez pas l’oud ou d’autres senteurs peu familières.

Tout le monde parle de son amour pour l’oud comme de son amour pour le chou frisé, mais ne vous inquiétez pas si vous n’aimez pas. La préférence en matière de parfum est souvent ancrée dans la familiarité. Si vous sentez un oud et que vous n’en avez jamais porté auparavant, ce n’est pas que vous ne l’aimez pas, c’est que votre nez est en train d’apprendre. Avez-vous mal à la tête lorsque vous portez ce parfum ? Est-ce qu’il vous fait ressentir l’humeur que vous voulez ressentir ? Ce sont des questions que vous devriez vous poser lorsque vous essayez des parfums.

5. Essayez de comprendre ce que vous sentez.

Cela vous aidera à demander plus de la même chose ou à exprimer ce que vous n’aimez pas.

  • Musc : Cela peut ressembler à l’aisselle mal lavée d’un lutteur universitaire, mais le musc est en fait une odeur de linge propre.
  • Fumée : elle peut ressembler à un feu de camp, à des copeaux de cèdre odorants ou à une allumette soufflée.
  • Agrumes : Citron vert, citron, oranges. On se sent souvent un peu comme dans un spa avec un joli studio de yoga.
  • Boisé : Ces senteurs peuvent aller d’une saveur crémeuse de noix (comme une glace aux pralines) au bois de santal, en passant par des senteurs épicées et humides comme un vieux placard musqué (patchouli) ou un vieux crayon n°2 (bois de cèdre).
  • Vert : Inclut l’arrière-goût crayeux d’un shot d’herbe de blé ainsi que la mousse rosée d’un matin de printemps.
  • Floral : Le terme floral englobe tout, des fleurs blanches (gardénia, lys, ylang, etc.) aux roses, en passant par les violettes et les pivoines.
  • Aquatique : Où 7 Up rencontre le bain moussant.
  • Oriental : Bâtonnets d’encens. Il peut être légèrement poudré avec un soupçon d’épices ou de douceur.
Voir aussi :  Ce que la voyance peut révéler sur vos cheveux

6. Sautez les grains de café.

Les grains de café ne sont généralement pas très loin dans chaque parfumerie. Si vous demandez à n’importe quel employé, il prétend que c’est parce que le fait de les renifler “réinitialise” vos indicateurs de parfum. C’est une autre odeur forte. Au lieu de cela, ils se sentent eux-mêmes. Enterrez votre nez dans votre propre coude qui n’a pas de parfum. Cela fonctionne vraiment. Quelque chose dans votre propre odeur et votre pH recalibre votre nez.

7. Regardez comment une odeur évolue après quatre heures.

Dans la nomenclature des parfums, on parle souvent de la “note de tête” et du “fond sec” des parfums comme on parle des jambes d’un vin. Les parfums sont des organismes vivants et évoluent dans le temps. La note de tête dure environ 20 minutes et constitue votre première impression du parfum. Le cœur dure la majeure partie de la journée, environ quatre heures.

8. Comprenez pourquoi certains parfums coûtent 30 $ et d’autres 300 $.

Les parfums moins chers ont tendance à avoir des notes de tête qui sont initialement très, très fortes. Ou pour certains, ils sentent un peu “métallique”. Les parfums plus chers ont la complexité d’un cœur et d’un fond sec, et ont également tendance à avoir une puissance plus durable.

9. Essayez un parfum pour les cheveux.

Non, pas le genre de produit présenté comme un parfum pour les cheveux. Lorsque vous trouvez enfin un parfum qui vous plaît, on suggèrent de le vaporiser dans vos cheveux (ce qui n’est peut-être pas un conseil approuvé par le coiffeur puisque la plupart des parfums contiennent de l’alcool, mais c’est un conseil approuvé par le parfumeur). Vos cheveux ondulent et créent ce nid. Les cheveux portent très bien les parfums.

Voir aussi :  Quand se couper les cheveux avec la lune en 2022 ?

Toute l’équipe de fer-a-lisser.net reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

 

Leave a Comment